Opinions La cellule de surveillance des données des passagers aériens est à présent opérationnelle en Belgique. Le gouvernement souhaite d'ailleurs étendre cette surveillance aux trains et aux cars. Une dérive sécuritaire de plus ? Pour Jean-François Henrotte, avocat spécialiste de la protection des données et de la vie privée, la réponse est oui.