Opinions Décret inspection, statut des directions, décret inscription, réforme des titres et fonctions… Toutes ces règles alignent progressivement l’organisation de l’enseignement libre sur l’enseignement officiel.


UNE OPINION DE 107 SIGNATAIRES ISSUS D'ECOLES SECONDAIRES DE BRUXELLES ET DU BRABANT WALLON (1)


© DR

Si nous en avions le temps, nous pourrions déjà publier un tome de centaines de pages sur les aberrations de la réforme des titres et fonctions qui limite, centralise et bureaucratise à l’extrême le recrutement des professeurs. Au-delà du carnage administratif de cette réforme, nous constatons que le cœur de l’enseignement qui restait libre… de constituer ses équipes pédagogiques est gravement atteint.

On pourrait s’interroger sur le lien entre le manque de liberté de recrutement et la perte de qualité. C’est tout simple : la réforme des titres exige que nous engagions prioritairement des professeurs disposant d’un titre dit requis (qui rime avec agrégation), ce qui ne signifie pas qu’ils seront de bons enseignants, les démarches nécessaires pour le recrutement sont longues et risquent de laisser régulièrement des classes sans professeur. Simple exemple : pour engager un professeur disposant d’un titre suffisant et non d’un titre requis, il nous est imposé de produire de ce qu’on appelle un PV de carence prouvant que tous les titres requis ont été contactés - ce PV pouvant faire plusieurs pages… Parents, attendez-vous donc à ce que vos enfants bénéficient désormais de moins d’heures de cours. Lorsque nous devrons remplacer des professeurs qui enseignent plusieurs matières, le décret nous imposera d’engager jusqu’à quatre professeurs différents qui refuseront sans doute nos propositions puisque leur horaire, qui faisait partie d’un tout cohérent, sera devenu un gruyère innommable.

Autre conséquence insidieuse du décret : l’éclatement des équipes éducatives dû au morcellement des fonctions qui contraint les enseignants à se déplacer dans plusieurs écoles pour obtenir un temps plein.

Enfin, de très bons enseignants ne disposant pas des titres requis se voient écartés de l’école et retournent dans d’autres secteurs d’activité. Quel appauvrissement pour nos élèves qui sont privés de professeurs expérimentés voire de professeurs tout court vu le nombre d’engagements qui nous sont refusés depuis la rentrée ! Il devient par exemple presque impossible de recruter des professeurs disposant des titres exigés pour l’enseignement en immersion. Est-ce un hasard ?

Délire administratif

Toutes les études démontrent qu’un excès de bureaucratisation et un manque d’autonomie nuisent à la qualité de l’enseignement. Le dernier état des lieux de l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), réalisé par le bureau McKinsey, mettait en exergue le nombre incalculable de réformes auxquelles nous avons été soumis, chacune restreignant davantage notre liberté et accentuant de façon exponentielle la charge administrative de tous ses acteurs. Tout est mesuré, surveillé, inspecté, contrôlé, standardisé. Le décret "Titres et fonctions" atteint des limites insoupçonnées de production de papier - c’est Kafka - avec un flicage minutieux - c’est Staline… Ce délire administratif est inversement proportionnel à la qualité de l’enseignement que nous cherchons inlassablement à offrir à nos élèves. Nous nous épuisons à nous battre contre des réformes le plus souvent contre-productives au lieu de nous dédier à la mise en place d’un enseignement connecté aux besoins de nos élèves dans un monde en totale mutation où les enjeux éducatifs méritent plus que jamais notre attention à temps plein.

Alors, comment ne pas devenir schizophrènes en lisant les conclusions des groupes de travail du Pacte pour un enseignement d’excellence qui met en avant le socle sur lequel bâtir un enseignement de qualité : la sélection des directions disposant de leadership et démontrant des vraies ressources stratégiques et le recrutement d’enseignants disposant des meilleures compétences pédagogiques ! En réalité, le directeur est devenu un exécutant de règles absurdes qui n’a même plus la liberté de recruter ses équipes pédagogiques en bonne intelligence - ce qui ne veut pas dire engager sans tenir compte des diplômes des professeurs.

Une perte progressive de liberté

Pourquoi exiger encore des futurs directeurs qu’ils suivent des modules de formation relationnelle et pédagogique puisqu’ils ne font plus qu’exécuter des règles ? Une formation administrative suffirait ! Vous aimez les papiers, devenez directeur ! Vous rêvez de construire un projet de société pour les jeunes, de grâce abstenez-vous !

Dans l’état actuel des finances de la FWB, l’enseignement libre ne sera jamais subsidié au même titre que les autres réseaux car plus de la moitié des élèves y sont scolarisés. Il n’y aura donc pas de réseau unique. La FWB n’en a pas les moyens. Du moins officiellement. Le réseau unique, c’est l’uniformisation et la standardisation à outrance de procédures que nous n’avons pas les moyens humains d’appliquer si nous voulons encore effectuer un travail de qualité.

On s’étonne que de plus en plus d’élèves se tournent vers l’enseignement de la Communauté flamande, plus stable et moins politisé ou vers les écoles privées. La ministre s’en inquiète d’ailleurs et annonce qu’elle va y remettre certaines règles pour diminuer les inscriptions au jury central. Il faudra trouver un enseignement plus librement privé que le privé bureaucratisé, avec pour résultat l’élargissement de ce fameux fossé entre classes favorisées et défavorisées !

Pourquoi le pouvoir politique ne s’inspire-t-il pas plus souvent des recettes qui font le succès de l’enseignement libre : la créativité, la confiance, l’humanisme ? Hélas, l’enseignement libre est vu comme une sorte de groupe fermé, débridé, qu’il faut absolument contrôler. Il y a à l’administration un certain pouvoir qui n’ose pas ouvrir les yeux et se dire qu’on pourrait partager nos expériences entre réseaux, que des résultats probants peuvent aussi être l’effet d’enseignants motivés et bien coachés !

Assez…

Madame la ministre, notre système d’enseignement est en soins palliatifs : si vous ne voulez pas assister à son enterrement de première classe, si vous croyez à la plus haute importance d’une formation d’excellence pour nos enfants, rendez-nous de toute urgence un minimum d’autonomie et de temps pour l’action pédagogique.


(1) La liste des 107 signataire issus de 62 établissements scolaires:

1. Laurence Hubert, Directrice de Saint-Adrien-Val Duchesse, Ixelles

2. Anne-Françoise Jans et Valérie Haenen, Directrice et Directrice adjointe de l’Institut Saint-André, Ixelles

3. Paul Leblanc et Marie-Luce Verhasselt, Directeur et Directrice adjointe de l’Institut Saint-Boniface, Ixelles

4. Vincent Sterpin et Martine Labrique, Directeur et Sous-Directrice de l’Institut Saint-Louis, Bruxelles

5. Patrick Dekelver, Annie Léger, Directeur et sous-Directrice, Institut des Sacrés Coeurs, Waterloo

6. Laura Sessolo, Directrice de l’Institut Cardinal Mercier, Schaerbeek

7. Axel Bex, Frédéric Lancereau, Directeur et Sous-Directeur, de Mater Dei, Woluwé Saint-Pierre.

8. Isabelle Agneessens Directrice du Lycée de l’Enfant-Jésus, Nivelles

9. Béatrice Brees, Cefa Ixelles-Schaerbeek

10. Denis Dehon, Directeur et Françoise Huberland, proviseur du Lycée de Berlaymont, Waterloo

11. Luc Zomers et Béatrice Vranckx, Directeur et Directrice adjointe du Lycée Maria Assumpta, Laeken

12. Thomas Jadin, Directeur Collège Saint-Etienne des Hayeffes, Mont Saint-Guibert.

13. Isabelle Warichet, Directrice de l’Institut des Dames de Marie, Woluwé-Saint-Lambert.

14. Marc Embise Grégory De Smet, Xavier Cambron, Joëlle Bertin, Laurent Plétinckx, Catherine Vael Directeurs et Directeurs adjoints du Collège Cardinal Mercier, Braine-l’Alleud.

15. Paul Straetmans, Directeur de l'Institut des Filles de Marie, Saint-Gilles

16. Etienne Bontemps et Stéphane Vinel, Directeur et Directeur adjoint de l’Institut de l’Assomption, Watermael-Boitsfort

17. Raphaël van Breugel, Christophe Notez, Ann de Meulemeester, Directeur, Directeur adjoint ff et Directrice adjointe de l’institut Saint-Hubert, Watermael-Boitsfort.

18. Lucille Biesmans, Directrice Institut Saint Stanislas, Etterbeek

19. Ayat Elkholti, Directrice, Institut Notre-Dame de Lourdes, Bruxelles

20. Virginie van Cutsem, Directrice d'Escalpade Secondaire, Limal

21. Anne Bodson, Directrice, Centre d'enseignement Notre-Dame des Champs, Uccle

22. Anne-Françoise Désirant, Véronique Bertrand, Directrices, Institut de la Vallée Bailly, Braine L’Alleud

23. Christian Degraeve, Directeur, Institut Saint-Julien Parnasse, Auderghem

24. Jean-François Nandrin, Philippe Rogge, Directeur et Sous-Directeur, Centre scolaire du Sacré-Coeur de Lindthout, Etterbeek

25. Joël Croes, Directrice, Institut Sainte-Ursule, Forest

26. Paul-Benoît de Monge, Lucienne Schmitz, Benoît Gallez et Didier Xhardez, Centre Scolaire Saint-Michel, Etterbeek.

27. Olivier Degimbe, Marielle Houben, Directeur et Sous-Directrice, Collège Notre-Dame, Wavre

28. Etienne Delaissé, Sophie Geeraerts, Directeur et Directrice adjointe, Institut Saint-Joseph – Etterbeek

29. Vincent Maréchal, Gaëtan Lebrun, Directeur et Directeur adjoint Collège Saint François (CSV-SF), Ixelles

30. Axelle Galand, Marie-Laure Mouffe, Directrice et Directrice adjointe, Institut Saint-Luc, Saint-Gilles

31. Thierry Vanderijst, Henri Deneufbourg, Directeur et Directeur adjoint, Collège Saint-Pierre, Jette

32. Cécile André, Yorick Czarnocki, Directrice et Directeur adjoint, Collège Saint-Etienne, Court-Saint-Etienne

33. Didier Dillie, Jean-Luc Hodiamont, Directeur et Sous-Directeur, Campus Saint-Jean – Molenbeek

34. Christine Pirotte, Directrice, Institut Sainte-Marie, Saint-Gilles

35. Myriam Stevens, Katia Luca, Directrice, Centre scolaire du sacré Coeur, Jette

36. N. Lewahert, Directrice, Institut Maris Stella, Bruxelles

37. Rose Romain, Aïcha Dquaichi, Danièle Vandommele, Directrice et Sous-Directrices, Collège La Fraternité, Laeken

38. Olivier Van Herstraeten, Véronique Mathy, Directeur et Sous-Directrice, Collège du Christ-Roi, Ottignies,

39. Jean-Marc Zocastello, Vincent Struelens, Directeur et Sous-Directeur, Collège Sacré-Coeur, Ganshoren

40. Florence Leroy, Directrice, Institut Saint-Albert, Jodoigne.

41. Gaëlle Cario, Christine Delmelle, Directrice et Directrice adjointe, Institut Saint Vincent de Paul, Uccle-Forest

42. Anne Dupuis, Directrice, Institut de l’Enfant Jésus, Schaerbeek.

43. Damien Dejemeppe, Bérangère Dromelet, Monique Bollen, Directeur et Directrices adjointes, Lycée Martin V, Louvain-La-Neuve.

44. Eric Lambert, Natacha Dumortier, direction et direction adjointe csem Eperonniers -Mercelis, Ixelles.

45. Philippe Moyson, Directeur, Institut Marie Marie Immaculée Montjoie, Anderlecht

46. Ghislain Joppart, Directeur, Institut Sainte Bernadette, Auderghem

47. Sophie Vinois, Vinciane de Callataÿ, Directrice et Sous Directrice, Institut de la Vierge Fidèle-Schaerbeek.

48. Anne L'Olivier, Marc Van Hassel, Directrice et Directeur adjoint, Centre scolaire Notre-Dame de la Sagesse, Ganshoren

49. Pascal Moreau, Bernadette Gochet, Directeur et Sous-Directrice, Collège Jean XXIII, Woluwé Saint-Lambert.

50. Pascale Maljean, Directrice, Institut de la Providence à Wavre

51. Monique Paulus, Nathalie de Brouwer, Abdel Hamzi, Directrice et Directeurs adjoints Institut Dominique Pire, Bruxelles

52. Michel Flandrois et Michel Coussement, Directeur et Directeur adjoint, Institut de la Providence, Woluwé-Saint-Lambert.

53. Bruno Dekeyser, Sous-Directeur, Centre Scolaire Dames de Marie, Saint-Josse

54. Christophe Ottermans, Jamel Bourdji, Directeur et Sous-Directeur de l'Institut de Ursulines à Koekelberg et Molenbeek

55. Fabienne Tinant, Coordonnatrice, CEFA Court-Saint-Etienne

56. Axel Depauw, Claude Dupont, Directeur et Sous-Directeur, Central Scolaire Ma Campagne, Ixelles

57. Françoise Hubert, Pierre Tahon Directrice et Directeur-adjoint - Institut des Soeurs de Notre-Dame, Anderlecht

58. Philippe Albert, Directeur adjoint, Institut Saint-Jean-Baptiste, Wavre

59. Olivier Kerstenne, Responsable d’Implantation, Centre Scolaire Saint-Michel, Section professionnelle, Schaerbeek

60. Mohamed Ouehhabi, Directeur Institut de la Providence & Cefa d'Anderlecht

61. Georges Trémouroux et Jacques Foucart, Directeur, Collège Saint-Pierre Uccle.

62. Christian Lieutenant, Directeur, L'Ecole Escale secondaire - Bruxelles