Météo: Ras-le-bol des prévisions peu "objectives"!

Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Opinions

BILLET D'HUMEUR

Si comme moi, vous avez écouté les prévisions météo de ce mercredi 11 juillet, vous vous êtes sans doute étranglés face au manque total d’objectivité de Nicolas-Xavier Ladouce.

A croire que le Monsieur Météo de la RTBF est une taupe au service de Jetair ou de l’Office du tourisme tunisien. On n’a pas idée d’annoncer autant d’eau en ce mois d’été pourtant ensoleillé, voire caniculaire à la mer. Surtout après les demandes successives des bourgmestres de la Côte et des patrons des parcs d’attractions, qui souhaitent des prévisions plus « optimistes ».

Voici donc ce que vous auriez dû entendre si M. Météo se voulait un tantinet "objectif" :

Ce mercredi, quelques averses sont possibles, mais vraiment improbables. Le ciel deviendra de plus en plus menaçant très localement avec une drache nationale juste au-dessus des festivités de la Communauté flamande. Dès 11h, les cumulus à caractère orageux se limiteront aux zones très reculées de notre pays et aux anciennes colonies. De larges éclaircies et un soleil éclatant permettront aux visiteurs d’un jour de Walibi de profiter pleinement des attractions en plein air avant d’aller se rafraîchir dans les vagues artificielles d’un Aqualibi tout neuf. Cela dit, le vent de sud-ouest soufflera parfois en rafales, de quoi accentuer les sensations inoubliables des montagnes russes.

Autre très bonne nouvelle, pas de pluie non plus au-dessus de l’E40 et sur le bord de mer, où le soleil ravira les jeunes parents avec leurs enfants. N’oubliez pas l’écran total ! Les loueurs de vélos et vendeurs de glaces nous le confirment: la journée sera inoubliable.

Coté températures, sans surprise, elles seront d’une douceur agréable - et finalement idéale - pour observer les animaux africains de Pairi Daiza ou les nudistes du Lac de l’Eau d’Heure. Par contre, la nuit prochaine sera marquée par d’infernales averses et un vent à décorner les bœufs, mais ceux de Planckendael seront heureusement épargnés. Un conseil: restez bien enfermés dans votre hôtel douillet jusqu’au petit matin.

Pour les jours à venir et le week-end, les juilletistes regretteront d’être partis chercher le soleil sous d’autres latitudes.

Voilà, c’est tout ce qu’il y avait à signaler. En espérant que nos météorologues comprennent enfin qu’un gros nuage n’est pas forcément menaçant…

Dorian de Meeûs

Publicité clickBoxBanner