Opinions Il existe déjà des lois qui protègent les enfants belges contre les faits de maltraitance. Créer une loi n’empêchera pas les parents de donner la fessée. Il faudrait plutôt s’axer sur la prévention et aider ces parents qui se sentent dépassés pour qu’ils n’y aient plus recours.