Opinions On se trompe de priorité. Le problème, c’est le logement. Les personnes qui refusent d’aller dans un abri ont de bonnes raisons et savent comment se protéger du froid. Si les gens ont peur d’être embarqués, ils vont se cacher. Et ça, c’est un danger supplémentaire.