Opinions Pas à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Il est déplacé de remettre en cause une parole, libérée et encore fragile, sur la question du harcèlement des femmes.