Opinions Au niveau qualitatif, il n’y a rien de mieux - c’est indéniable - qu’un dépistage individuel, non limité dans les tranches d’âge, avec un interrogatoire, un examen clinique, une mammo et éventuellement une échographie. On rate beaucoup moins de lésions.