Opinions

Une opinion d'Elodie Bertholomé, une maman et lectrice de Lalibre.be.


Nous voulons avoir le choix !

Les parents qui travaillent tard font ce qu’ils veulent – ou ce qu’ils peuvent : les écoles organisent généralement des garderies pour ceux qui en ont besoin.
Si vous avez le budget pour organiser un temps scolaire prolongé, vous l’avez aussi pour concevoir une garderie de qualité, avec des gens bien formés, bien payés qui organiseront des activités intelligentes, une école de devoirs pour aider les enfants en difficulté, du sport… Les idées ne manquent pas ! C’est dans ce sens-là que les choses doivent changer !

Nous voulons passer du temps avec nos enfants !

Vous n’avez pas le droit de nous déposséder de l’éducation de nos enfants ! Les familles ont le droit de passer des moments ensemble ! Le temps extrascolaire permet aussi aux parents qui le peuvent de discuter de la journée, de renforcer les liens, de se câliner, de se promener, de créer de l’attachement, de découvrir, de vivre ensemble avant le rush du bain-souper-dodo. Le temps familial est fondamental, s’il est possible.
Nous voulons que nos enfants puissent retrouver le calme de leurs maisons, et non qu’ils soient épuisés des bruits et des activités collectives que vous voulez leur imposer. C’est aux parents de décider de ce qu’ils font de leurs enfants après 15h30 !
Si vous avez les moyens d’organiser un temps scolaire prolongé, vous les avez aussi pour faire de la prévention sociale, pour réduire le temps de travail des parents et offrir à chacun une vie de famille riche et complète ! C’est dans ce sens-là que les choses doivent changer !

Nous voulons laisser nos enfants choisir leurs activités extrascolaires !

Les activités extrascolaires que nous choisissons pour nos enfants se passent en dehors des heures scolaires ! Musique, sports, lecture, promenades, jardinage, danse, théâtre, constructions… Quand nos enfants pourront-ils faire tout cela, rencontrer d’autres adultes et d’autres enfants dans d’autres contextes, nouer d’autres liens, voir d’autres choses que les murs de leur école, si vous monopolisez les temps libres ?
Si vous avez les moyens d’organiser un temps scolaire prolongé, vous les avez aussi pour augmenter le budget des associations, des académies, ou des clubs de sports, qui s’occupent d’organiser les activités fondamentales que nos enfants peuvent choisir pour s’ouvrir au monde ! C’est dans ce sens-là que les choses doivent changer !

Nous voulons faire confiance aux enseignants de nos enfants !

La plupart des enseignants font ce métier avec cœur, intelligence, ouverture d’esprit. Là où ils sont empêchés, c’est dans leur liberté d’agir pour ce faire. Les tâches administratives sont très lourdes pour eux, les classes sont surpeuplées, le matériel est vétuste, les locaux délabrés, parfois mal chauffés, la pédagogie muselée, les remplaçants introuvables, les salles de sports décrépites ! Arrêtez de prendre les enseignants pour des idiots ! Aidez-les à faire leur métier correctement ! Confrontez-vous à leur travail quotidien ! Voyez leurs innombrables qualités, leur esprit d’initiative, leur inventivité !
Si vous avez les moyens d’organiser un temps scolaire prolongé, vous l’avez aussi pour accompagner les enseignants, revaloriser le métier, rénover les bâtiments, investir dans du matériel de qualité, dans du personnel plus nombreux et mieux formé, dans des vestiaires, des outils informatiques, dans l’organisation de visites aux musée, dans des activités culturelles, dans un enseignement réellement gratuit pour tous ! C’est dans ce sens-là que les choses doivent changer !


Nous voulons une société plus humaine pour nos enfants !

L’école européenne se réforme pour correspondre en tous points aux exigences du marché, à la politique capitaliste, qui est pourtant irrémédiablement vouée à l’échec ! Stop à la croissance à tout prix ! Nous voulons une société plus humaine, plus naturelle, plus ouverte pour nos enfants ! Nous ne voulons pas jouer le jeu du pognon, du monde du travail, de vos énormes entreprises qui nous bouffent et vous enrichissent, vous les nantis ! Nous ne voulons pas adapter les horaires de nos enfants à vos horaires de travail !
Si vous avez les moyens d’organiser un temps scolaire prolongé, vous l’avez aussi pour laisser de la place aux familles dans cette société. C’est comme cela que nous rendrons le monde meilleur ! En adaptant la société au rythme plus lent de nos enfants, et non l’inverse ! C’est dans ce sens-là que les choses doivent changer !