Opinions Les Shawri ont reçu un ordre de quitter le territoire après l’enterrement de leur fille prévu ce mercredi. Nous exigeons pour eux, dans les plus brefs délais, un droit de séjour humanitaire.