Ripostes Appel à témoignages 

Chaque année, la Wallonie produit 4 à 5 millions de sapins par an. Ils sont essentiellement destinés à l’exportation. La moitié part vers la France, 25 % vers le Royaume-Unis, 10 % vers les Pays-Bas. Certains d 'entre eux atteignent même le Japon. Le secteur du sapin wallon se porte bien et emploie environ 500 personnes. Les défenseurs de l'environnement dénoncent cette culture de sapins intensive qui mène à la monoculture, chaque parcelle de terrain inoccupée ou non rentable y étant consacrée. Devons-nous faire l'impasse sur le sapin de Noël traditionnel pour des raisons écologiques?