Ripostes

En France , le Parti socialiste sort laminé du premier tour des élections législatives. Pour que le PS ne subisse pas le même sort en Belgique, son président, Elio Di Rupo, doit-il démissionner?


Oui - Nicolas Dubois, economiste, ancien membre du PS:

"Quand il était jeune conseiller communal, Elio Di Rupo dénonçait les vieux politiciens qui s’accrochaient au pouvoir. Aujourd’hui, c’est ce qu’il est devenu."


Non - Rudy Demotte, ministre-président (PS) du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles:

"La responsabilité est collective et non celle d’un homme seul. Elu à la tête du Parti socialiste, Elio Di Rupo est à l’initiative pour mettre en place de nouveaux modes de contrôle, de transparence et de gouvernance. Avec le bureau du parti. Et avec les jeunes qui poussent."


Découvrez les interviews de Nicolas Dubois et Rudy Demotte dans notre sélection lalibre.be.