Ripostes

Le PS veut réformer les honoraires notariés, "déconnectés" de la réalité. La semaine prochaine, une proposition de loi sera déposée en séance plénière du Parlement fédéral. Les notaires n’approuvent pas vu l’augmentation de leur charge de travail.

Oui - Karine Lalieux, députée fédérale (PS).

" Ces trente dernières années, les prix de l’immobilier n’ont cessé de grimper de manière significative. En parallèle, les frais de notaire ont aussi augmenté, puisqu’ils sont proportionnels. Mais le travail du notaire, lui, ne s’est pas alourdi de façon considérable. "


Non - Renaud Grégoire, notaire et porte-parole de la Fédération royale du notariat belge (Fednot).

" Des systèmes de baisse d’honoraires pour des acquéreurs à bas revenus existent déjà. Les notaires sont prêts à réfléchir à des mesures pour faciliter l’accès au logement. Mais réduire nos honoraires alors que la charge de travail augmente n’a pas de sens. "


Découvrez les interviews de Karine Lalieux et Renaud Grégoire dans notre sélection lalibre.be.