Ripostes

L’Allemagne va devenir le premier pays européen à reconnaître l’existence d’un troisième sexe. Sa Cour constitutionnelle a en effet donné au parlement jusqu’à fin 2018 pour adopter une loi reconnaissant l’existence d’un troisième genre, ni masculin ni féminin. Cette loi concernera les personnes intersexuées, dont on n’a pas, à la naissance, pu déterminer de façon anatomique, chromosomique ou hormonale s’il s’agissait d’un enfant de sexe masculin ou féminin. Entre 0,05 % et 1,7 % de la population mondiale serait intersexuée selon les Nations unies.



OUI pour Jean Leclercq

Professeur de philosophie à l’UCL.

...