Ripostes Les sports cérébraux nécessitent concentration et préparation, comme pour tous les sports. Les reconnaître permettrait à leurs membres de participer à des compétitions internationales. On ne peut réduire les échecs à une activité purement intellectuelle.