Ripostes

On a appris que le roi Philippe avait banni le gluten de son alimentation. Est-ce un régime aux bienfaits innombrables qui solutionne des problèmes chroniques ? Ou juste une pratique très "tendance" qui ne profite pas à la majorité des gens ?


Bon à savoir: c'est quoi le gluten? Le gluten est une protéine que l'on retrouve dans des céréales telles que le blé, le seigle, l’orge ou encore l’épeautre. Dans les préparations, elle permet de donner de l'élasticité ou du volume aux aliments (par exemple dans le pain). Elle sert également à épaissir et à donner du liant.


Oui - Valentine Verdin, diététicienne agréée, blogueuse et rédactrice en chef du magazine "Actu-diéta" (revue officielle de l'UPDLF):

"Beaucoup de personnes s’imaginent hypersensibles au gluten, sans se faire diagnostiquer. Certes, certains se sentent mieux depuis qu’ils ne mangent plus de pâtes, de pizzas, de pain, etc. Cependant, ils passent parfois à côté de la vraie cause de leur problème de digestion: par exemple, une intolérance aux fructanes ou simplement de mauvaises habitudes hygiéno-diététiques."


Non - Audrey Etner, auteure de "Je mange sans gluten" avec Marion Kaplan, aux éditions Eyrolles:

"L’alimentation sans gluten n’est pas un effet de mode mais un effet de masse. De plus en plus de gens font le lien entre leurs problèmes chroniques et leur assiette. C’est une très bonne nouvelle ! Le blé a muté, pas nos organismes, le gluten est devenu un poison. Les bienfaits de ce régime sont constatés : moins de stress, un meilleur sommeil, plus de problème de peau ni de ballonnements…"


Découvrez les interviews de Valentine Verdin et Audrey Etner dans notre sélection LaLibre.be.