Ripostes Il s’agit d’une véritable hérésie nutritionnelle. Ce n’est pas parce qu’on a mangé un peu trop le 31 décembre qu’il faut nécessairement ne plus manger le 1er janvier et les jours qui suivent. Ces cures ne sont pas efficaces et sont souvent synonymes d’amaigrissement.