Ripostes Les choix politiques de la Turquie vont à l’opposé des conditions qu’elle doit remplir pour adhérer à l’UE. Erdogan tient un double discours. Il ne veut pas répondre à ces critères d’adhésion car il souhaite maintenir l’état d’urgence. Ceci ne ressemble en rien à une démocratie.