Ripostes

Macron ou Le Pen : pour qui voteront les catholiques en France ? La Conférence des évêques ne donne pas de consigne, reflet du clivage entre les démocrates-chrétiens attachés aux questions sociales, anti-Le Pen, et la mouvance traditionaliste, anti-Macron. Ce relatif silence est-il acceptable?


Oui - Jean-Pierre Denis, directeur de la rédaction du magazine chrétien "La Vie":

" Ce silence s’explique par le contexte de frustration (de ceux qui ont voté Mélenchon ou Fillon), la méfiance à l’égard du fils spirituel d’un quinquennat difficile pour les catholiques, la banalisation du FN qui convainc dans certains évêchés, et la crise de l’Eglise. "


Non - Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef au journal "La Croix":

" En 2002, l’Eglise avait pris position contre le Front national. Cette fois, la conférence épiscopale s’est contentée de rendre public un rappel des points d’attention pour un discernement politique. Nous sommes pourtant face à un choix de civilisation ."


Découvrez les interviews de Jean-Pierre Denis et Isabelle de Gaulmyn dans notre sélection lalibre.be.