Ripostes Il est vrai que l’effet de ces médicaments sur les patients atteints d’Alzheimer est modeste, surtout à un stade avancé. La prise en charge doit être globale et adaptative, et nécessite avant tout des moyens humains.