Ripostes

Le 2 février, le confinement obligatoire des oiseaux était imposé par les autorités. La biosécurité s'impose au nom de l'intérêt général. Quasi impossible à appliquer sur le terrain pour certains éleveurs professionnels et amateurs d'animaux à plumes.