Les débats, prise d'opinions et réactions

Régie - Ligatus

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Plus de 230 historiens disent non à la suppression du cours d’histoire (OPINION)

    Opinion d'un collectif de plus de 230 historiens (dont près de 60 professeurs d’université et de nombreux signataires de Hautes Écoles, d’écoles secondaires, du monde des archives et du secteur culturel, de Belgique et au-delà ) dont vous trouvez ...

  2. 2
    Vous aurez de plus en plus de "Benjamin Maréchal" (OPINION)

    Une opinion de Bernard Hennebert, auteur de quatre livres sur la RTBF, dont "RTBF, le désamour" (chez Couleur livres).
    Je dénonce aujourd’hui l’influence de deux ministres PS sur le contenu éditorial de la RTBF. Je suis, bien sûr, ...

  3. 3
    Edito: l'histoire ne sera plus enseignée de manière spécifique: pas de passé, pas d'avenir

    Le recul de l’histoire dans les cours, acté par les réformes projetées, confirme ce triste constat : nos sociétés sont dominées par le fugitif, l’éphémère, le superficiel, voire le repli sur nous-mêmes.
    Un édito de Francis Van de ...

  4. 4
    Migrants: voici dix raisons d'ouvrir les frontières

    Alors que l’Europe se barricade, pensant que les murs qu’elle dresse la protégeront d’un fantasmatique danger migratoire, voici, au contraire, dix raisons d’ouvrir les frontières.

  5. 5
    "Dossier Benjamin Maréchal": quand l'élite joue Ponce Pilate en espérant secrètement ne pas être le prochain crucifié (OPINION)

    A ceux qui veulent un service public à leur image : sachez qu’il appartient à tous et que tout le monde ne veut pas de débats sophistiqués qui coupent les cheveux en quatre !

Les articles abonnés les + lus

  1. 1
    "Liège, un bonheur d’y investir. Ostende et Charleroi, une misère"

    Des CEO des 17 sociétés immobilières réglementées (SIR, ex-Sicafi), Jan De Nys (58 ans) est sans doute celui qui personnifie le mieux la sienne. Parce qu’il l’a portée sur les fonts baptismaux et que cela fait donc 20 ans qu’il la gère. Mais surtout,...

  2. 2
    Trump, 1 an après: Melania, la première dame qui craignait d’exercer une fonction pour laquelle elle n’était pas préparée

    Si l’on en croit les révélations du livre de Michael Wolff "Fire and Fury : Inside the Trump White House", Melania Trump aurait fondu en larmes à l’annonce de la victoire de son mari, et " ce n’était pas des larmes de joie". Toujours selon ...

  3. 3
    Geen commentaar: Le joli cumul de Bart De Wever

    On serait sans doute assez étonné, au Sud du pays, qu’un journal tente d’établir le classement des 10 intellectuels les plus influents de la région. C’est pourtant ce que vient de faire le quotidien "De Morgen". Et ce n’est pas une première. ...

  4. 4
    Les confidences de l'accompagnateur de train : "Je dois être juste, même avec les migrants ou les sans-papiers"

    C’est une bien mauvaise journée pour cette voyageuse en plein tour du monde. Fraichement débarquée d’un vol à Zaventem, elle perd son sac dans le train qui l'emmenait à Bruxelles-Midi. Ses effets personnels se sont évanouis dans la nature, dont une ...

  5. 5
    Drague et harcèlement : que peut-on accepter, jusqu'où peut-on aller aujourd'hui?

    Après la lame de fond suite à l'affaire Weinstein, depuis #MeToo, le plus radical #BalanceTon Porc, avec les prises de parole publiques et clivantes aux Etats-Unis comme en France, beaucoup d'hommes et de femmes ne savent plus très bien comment se positionner par rapport à ces affaires et par rapport à l'autre sexe, à ce que l'on peut accepter... ou plus. Virginie Thunus, psychologue spécialisée dans les thérapies du changement, est l'Invitée du samedi de LaLibre.be.