Aurier à Tottenham, l'enfant terrible du PSG prend la tangente

Publié le à Paris (AFP)

Il avait perdu de sa superbe au PSG et son image s'était brouillée depuis 2016, entre insultes lâchées contre son entraîneur et condamnation après une altercation avec la police... Serge Aurier quitte le club de la capitale pour rejoindre Tottenham, ont annoncé les deux clubs jeudi.

Le montant de son transfert est estimé à 25 millions d'euros, presque le double de sa valeur (environ 14 M EUR) quand il était arrivé de Toulouse à l'été 2014.

"Je suis déterminé à démontrer que je suis un professionnel, à la fois sur et en dehors du terrain", a affirmé le natif de Ouragahio, en Côte d'Ivoire, cité sur le compte Twitter de son nouveau club. "C'est un nouveau départ".

Du talent, l'international ivoirien, 24 ans, en a indéniablement. A Paris, il fut l'un des hommes forts de la saison 2015-2016, marquée par un quadruplé championnat, Coupe de France, Coupe de la Ligue et Trophée des champions.

Coéquipier bonhomme, blagueur et apprécié dans le vestiaire, Aurier traîne pourtant comme un boulet sa mauvaise réputation. Principale raison, cette fameuse vidéo diffusée sur le réseau social Periscope où il avait qualifié de "fiotte" l'entraîneur Laurent Blanc ou de "guignol" Angel Di Maria en février 2016, entre autres saillies à l'emporte-pièce.

De quoi être écarté du groupe professionnel pendant plus d'un mois et écorner durablement son image.

- Trop de concurrence -

En septembre dernier, il avait par ailleurs été condamné à deux mois de prison ferme pour une altercation avec la police survenue fin mai 2016, mais le joueur de 24 ans a fait appel et sa peine est aménageable.

Cette sanction l'avait empêché de disputer un match de Ligue des champions sur la pelouse d'Arsenal la saison dernière, en raison du retrait par le ministère de l'intérieur britannique de son visa d'entrée au Royaume-Uni.

Un problème administratif avec les autorités britanniques - des difficultés pour obtenir son permis de travail - a aussi retardé son transfert vers Tottenham, où il sera chargé de remplacer l'international anglais Kyle Walker, parti à Manchester City.

Aurier, qui n'a pas participé à la tournée du PSG aux Etats-Unis, était annoncé sur le départ depuis le début de l'été, et a fortiori depuis l'arrivée à son poste d'un cador, le Brésilien Dani Alves.

La saison dernière déjà, le puissant latéral droit avait été relégué dans la hiérarchie derrière le Belge Thomas Meunier, même s'il avait tout de même joué une trentaine de matches toutes compétitions confondues.

L'ancien Toulousain avait parfois semblé un peu ailleurs, comme lors de ce Lorient-PSG, où il avait mis huit longues minutes pour enfiler sa tenue et remplacer Meunier, blessé.

- 'thecrazychild93' -

Des critiques sur son comportement, Aurier en a subi aussi en sélection, avec laquelle il s'était offert la Coupe d'Afrique des Nations 2015. Peu avant cette CAN, l'icône Didier Drogba l'avait publiquement tancé.

Début juillet, le défenseur ivoirien Ousmane Viera Diarrassouba a jugé que le latéral ne méritait pas le brassard de capitaine car il "ne reflète pas l'image que l'équipe nationale veut véhiculer. Pour moi c'est inconcevable", dénonçait-il.

Aurier avait réagi sur Instagram en ironisant sur la carrière modeste de son compatriote. Sur ce réseau social, son pseudonyme est "thecrazychild93", soit "l'enfant fou" du 93, la Seine-Saint-Denis où il a grandi, à Sevran.

"The Crazy Child". La formule ramasse d'un côté son côté attachant, son rire tonitruant ou sa joie sincère après la victoire de ses coéquipiers contre Barcelone (4-0 en 8e de finale aller de Ligue des champions avant une défaite 6-1 au retour), alors qu'il aurait pu bouder de ne pas avoir joué. Et de l'autre, ces dérapages qui ont parasité sa progression.

Il peut maintenant la poursuivre, dans un autre contexte, un autre championnat et un autre club.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6