Brésil: le président Temer accusé d'obstruction à la justice

Publié le à Brasilia (AFP)

Le président du Brésil Michel Temer a été accusé vendredi par le procureur général d'obstruction à la justice, pour avoir tenté "d'empêcher l'avancée" de l'opération "Lavage express", qui a révélé le méga-scandale de corruption Petrobras.

Le président Temer et d'autres politiciens influents, comme le sénateur Aecio Neves, ont tenté "d'empêcher l'avancée de l'enquête, par le biais de mesures législatives ou en contrôlant la nomination d'enquêteurs", a affirmé le procureur général Rodrigo Janot dans un document officiel consulté par l'AFP.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.