"Camion charnier" de migrants: 25 ans ferme pour les principaux accusés

Publié le à Kecskemét (Hongrie) (AFP)

Près de trois ans après la mort par suffocation de 71 migrants dans un camion frigorifique découvert en Autriche en août 2015, la cour d'assises de Kecskemét (Hongrie) a prononcé jeudi des peines de 25 ans de prison ferme à l'encontre des quatre principaux trafiquants impliqués.

Originaires de Syrie, d'Irak et d'Afghanistan et en route pour l'ouest de l'Europe, les migrants, dont quatre enfants, avaient péri dans le compartiment étanche que les passeurs avaient refusé d'entrouvrir, dans ce drame qui avait ébranlé l'opinion publique mondiale. Le parquet avait requis la réclusion criminelle à perpétuité contre les quatre hommes.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.