Champs-Élysées: une voiture percute un fourgon de gendarmerie

Publié le à Paris (AFP)

Un homme a percuté volontairement en voiture un fourgon de la gendarmerie, lundi après-midi sur les Champs-Élysées à Paris, sans faire de victimes, selon des sources concordantes, et la section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête.

Le conducteur a été grièvement blessé tandis que son véhicule s'est embrasé lors de l'impact qui s'est produit peu avant 16H00 au niveau du rond-point de l'avenue des Champs-Élysées, ont indiqué des sources policières.

Une arme a été découverte sur le chauffeur, qui a été extrait du véhicule par les forces de l'ordre, selon des sources concordantes. A priori, "il s'agit d'un acte volontaire", a indiqué une source proche du dossier.

La situation est maîtrisée, il n'y a aucun blessé parmi les forces de l'ordre ni le public, a déclaré Johanna Primevert porte-parole de la préfecture de police.

Un vaste périmètre de sécurité, autour d'une berline blanche, a été mis en place, la circulation a été bloquée par les autorités et la station de métro Champs-Élysées-Clemenceau est fermée au public, a constaté une journaliste de l'AFP.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.