Dubaï: un homme d'affaires indien arrêté pour fraude présumée

Publié le à Dubaï, 3 jan 2017 (AFP)

Le propriétaire indien d'une compagnie de change de devises à Dubaï, qui a promis à des investisseurs de doubler leurs placements, a été arrêté dans l'émirat du Golfe pour fraude présumée, rapporte mardi un journal.

Sydney Lemos, 36 ans, est détenu depuis le 21 décembre, ajoute le quotidien The National, indiquant qu'il était responsable d'un plan d'investissements avorté de 50 millions de dirhams (13 millions d'euros).

Sa société, Exential Group, a été fermée par les autorités de Dubaï en juillet, rappelle le journal, soulignant que ses clients avaient perdu des millions de dirhams après s'être vu promettre un retour sur investissement de 100%.

Un porte-parole de la police de Dubaï, interrogé par l'AFP, n'était pas en mesure de démentir ou de confirmer l'information.

Selon The National, les investisseurs cherchent à récupérer leurs fonds par le biais d'un cabinet d'avocats local qui travaille en collaboration avec la société britannique d'enquête Carlton Huxley.

"Nous travaillons avec différentes autorités à l'intérieur et à l'extérieur de Dubaï (...) sur un présumé blanchiment de plus de 50 millions de dirhams par une personne", a déclaré un porte-parole de Carlton Huxley. "Cette personne a été arrêtée pour des allégations criminelles", a-t-il ajouté.

En février, Exential Group a indiqué que le retard pris dans le traitement des fonds des investisseurs était dû notamment à une enquête de lutte contre le blanchiment d'argent, selon le journal.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.