L'euro progresse face à un dollar affaibli par de nouvelles données américaines décevantes

Publié le à Londres, 13 mai 2015 (AFP)

L'euro grimpait mercredi face à un dollar affaibli par des ventes au détail aux États-Unis en avril vues comme décevantes, tandis que la monnaie unique européenne profitait de données encourageantes en zone euro.

Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1383 dollar, contre 1,1213 dollar mardi vers 21H00 GMT.

L'euro montait également face à la monnaie nippone, à 135,43 yens contre 134,44 yens mardi.

Le dollar baissait de son côté face à la devise japonaise, à 119,08 yens contre 119,90 yens la veille au soir.

"Le dollar a baissé (face à l'essentiel de ses contreparties) après la stagnation des ventes au détail en avril", un indicateur décevant qui venait "s'ajouter à la série de données montrant que le ralentissement de l'activité économique au premier trimestre s'est prolongé au deuxième trimestre", commentait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Les ventes au détail aux États-Unis se sont ainsi stabilisées en avril alors que les analystes tablaient sur une légère hausse. Les prix des produits importés dans le pays ont pour leur part encore reculé en avril.

"Nous ne voyons toujours pas la reprise dynamique anticipée, après un premier trimestre déprimé par le mauvais temps. Cela renforce l'idée qu'aucune hausse de taux n'est à attendre en juin" du côté de la Réserve fédérale américaine (Fed), expliquait James Knightley, analyste chez ING.

Une hausse des taux de la Fed rendrait le billet vert plus rémunérateur donc plus attrayant pour les investisseurs. Le report des attentes d'une hausse des taux tend à l'inverse à peser sur le dollar.

L'euro profitait de son côté mercredi de données encourageantes en zone euro, avec notamment une croissance meilleure qu'attendu en France et en Italie, malgré l'annonce d'une expansion économique légèrement moindre que prévu en Allemagne.

Pour Lee Hardman, analyste chez Bank of Tokyo-Mitsubishi, "il est encourageant de voir que les traînards de la croissance en zone euro (comme la France) commencent à réagir" et à bénéficier des mesures de stimulus économique mises en place par la Banque centrale européenne (BCE).

La monnaie unique continuait également "de tirer parti à court terme de la hausse des taux de rendement obligataires en zone euro", notait M. Hardman.

La hausse des taux de rendement des obligations d'un pays tend à rendre la devise associée plus attrayante pour les investisseurs spéculatifs car plus rémunératrice.

L'euro tirait aussi profit du remboursement par la Grèce d'un prêt de 750 millions d'euros auprès du Fonds monétaire international (FMI), annoncé lundi par Athènes, bien que la situation reste inquiétante pour le pays menacé de défaut de paiement faute d'accord avec ses créanciers.

Vers 16H00 GMT, la livre britannique baissait face à la monnaie unique européenne, à 72,26 pence pour un euro, mais progressait face au billet vert, à 1,5769 dollar, un nouveau sommet en cinq mois. L'élan de la devise britannique a toutefois été quelque peu entravé par la publication d'un rapport trimestriel assez prudent de la Banque d'Angleterre (BOE) sur l'inflation et dans lequel elle a révisé à la baisse ses prévisions de croissance de l'économie britannique.

La devise suisse baissait face à l'euro, à 1,0433 franc pour un euro, mais montait face au billet vert, à 0,9172 franc pour un dollar.

La devise chinoise a terminé à 6,2046 yuans pour un dollar, contre 6,2091 yuans la veille.

L'once d'or a fini à 1.210,50 dollars au fixing du soir, contre 1.191,50 dollars mardi.

        Cours de mercredi   Cours de mardi

----------------------------------------

        16H00 GMT           21H00 GMT
   EUR/USD    1,1383              1,1213
   EUR/JPY    135,43              134,44
   EUR/CHF    1,0433              1,0420
   EUR/GBP    0,7226              0,7156
   USD/JPY    119,08              119,90
   USD/CHF    0,9172              0,9293
   GBP/USD    1,5769              1,5669
© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Facebook

cover-ci

Notre sélection d'annonces

Cover-PM