Menaces visant Macron: 4 sympathisants de l'ultradroite mis en examen

Publié le à Paris (AFP)

Les quatre sympathisants d'un groupe proche de l'ultradroite qui avaient évoqué un projet d'attaque contre le président Emmanuel Macron lors des commémorations du 11-Novembre ont été mis en examen samedi, a annoncé une source judiciaire.

Arrêtés mardi, ces quatre hommes de 22 à 62 ans ont été présentés à un juge et mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et détention d'armes non autorisée en relation avec une entreprise terroriste. Deux d'entre eux, dont le principal suspect, ont été placés en détention provisoire.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.