Morbihan: l'incendie d'une station-service maîtrisé, le confinement levé

Publié le à Theix-Noyalo (France) (AFP)

L'incendie qui s'est déclaré lundi vers 15H00 dans une station-essence de Theix-Noyalo, près de Vannes, provoquant l'explosion de bouteilles de gaz, a été maîtrisé plus d'une heure après son déclenchement et quelque 700 enfants d'écoles primaires voisines étaient en cours d'évacuation après avoir été confinés, a-t-on appris auprès de la préfecture.

"Il n'y a pas de blessé", a indiqué la préfecture.

Les autorités craignaient une propagation de l'incendie aux soutes de carburant de la station. Les pompiers n'avaient pas pu intervenir immédiatement car ils avaient dû attendre que le site cesse d'être secoué par les explosions des bonbonnes de gaz stockées dans la station. Finalement, après l'explosion de toutes les bonbonnes, ils sont parvenus à circonscrire l'incendie.

D'après la préfecture, 17 voitures ont été brûlées.

Vers 15H00, "le feu a pris dans un chantier, avant de s'étendre à une haie et d'atteindre la station-service du Carrefour Market", a expliqué à l'AFP le groupement de gendarmerie du Morbihan.

Le feu "s'est propagé à des véhicules et à des bouteilles de gaz de la station-service, dont certaines ont explosé", a complété la préfecture du Morbihan dans un communiqué, avant d'annoncer que l'incendie avait été maîtrisé à 16H15.

Selon Franck Gaillard, élu municipal aux Affaires scolaires de la commune, les deux écoles primaires situées à proximité ont été fermées et leurs quelque 700 élèves confinés le temps de l'incendie, pendant environ une heure.

Quant au supermarché, "il a fermé ses portes avec ses clients à l'intérieur" le temps du sinistre, a précisé la gendarmerie qui a dépêché une cinquantaine de gendarmes pour boucler la zone.

Comptant quelque 7.000 habitants, la commune de Theix-Noyalo se situe à cinq kilomètres au sud-est de Vannes.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.