Burundi - Louis Michel appelle l'UE à signifier au président Nkurunziza qu'il s'est disqualifié

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le député européen Louis Michel a appelé l'Union européenne à signifier "sans équivoque" au président burundais Pierre Nkurunziza qu'il "s'est disqualifié et a perdu tout crédit". Il faut, a-t-il dit "empêcher ce drame humain qui risque de contaminer toute la région des grand Lacs"."L'Union européenne doit agir sans délai pour prendre des mesures fortes afin de contenir la propagation des actes de violence. Il faut signifier fermement au Président Nkurunziza que le gouvernement qui serait issu d'élections organisées dans l'illégalité et contrairement aux Accords d'Arusha, ne sera pas reconnu par nos institutions", a souligné mercredi le député libéral dans un communiqué. "Il y a 21 ans, au Rwanda, nous avons assisté à des conséquences dramatiques et inhumaines de la distribution d'armes au sein de la population. Nous ne pouvons pas reproduire deux fois la même erreur: il est urgent de mettre un terme à l'armement de la milice "Imbonerakure" pour apaiser le climat de peur qui règne sur tout le pays", a-t-il notamment soutenu. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.