Kim De Gelder: "la chambre des mises peut encore décider d'interner mon client"

Publié le

TERMONDE 04/05 (BELGA)

L'avocat de Kim De Gelder, Jaak Haentjens, ne considère pas la décision de la chambre du conseil de Termonde comme une déception. "La chambre des mises en accusation peut encore décider d'interner mon client", selon Me Haentjens. La semaine dernière, avant l'audience de la chambre du conseil, l'avocat avait déposé un nouveau rapport rédigé par deux psychologues et concluant que Kim De Gelder ne devrait pas être considéré comme responsable de ses actes. Il ressort du rapport de ces deux psychologues cliniciens indépendants que De Gelder est un schizophrène paranoïaque et psychotique. La chambre du conseil a rejeté la question de l'internement. "Je n'ai pas pu convaincre le juge que mon client était irresponsable de ses actes au moment où les faits ont été commis, mais la chambre des mises en accusation peut encore toujours décider d'interner mon client", selon Me Haentjens. L'avocat laisse toujours ouverte la question de savoir s'il demandera des devoirs d'enquête complémentaires à la chambre des mises. "Je reste convaincu qu'un procès d'assises n'apporterait aucune valeur ajoutée pour mon client. Je peux m'imaginer que les parties civiles sont soulagées aujourd'hui, mais je suis ici pour Kim De Gelder. Je peux encore obtenir un internement en chambre des mises ou en cour d'assises", a conclu Me Haentjens. (MUA)

© 2014 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.