L'agent Walter Mortelmans libéré sous conditions

Publié le à HASSELT (BELGIUM)

L'agent de joueurs Walter Mortelmans a été remis en liberté, mais sous conditions, dans la nuit de jeudi à vendredi, dans le cadre de la vaste enquête pour faits présumés de fraude, blanchiment et corruption autour de la plus haute division du football belge. Il a été entendu par un juge d'instruction de Tongres qui a décidé de cette remise en liberté, confirme son avocat Jacques Arnauts-Smeets vendredi matin. "Une des conditions est qu'il ne peut pas avoir de contact avec la presse" pendant trois mois, indique son conseil.L'avocat souligne que cela ne donne aucune indication de culpabilité de son client. Il n'a pas souhaité faire davantage de commentaires. Les agents Mogi Bayat, Dejan Veljkovic, Karim Mejjati et Dragan Siljanoski ont également été interpellés dans le cadre de la même enquête. Tous les quatre ont été inculpés. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6