Le cdH Brabant wallon veut des classes d'immersion dans au moins une école par commune

Publié le à MONT-SAINT-GUIBERT (BELGIUM)

Le cdH Brabant wallon, qui organise samedi un congrès à Mont-Saint-Guibert en vue des élections communales et provinciales de 2018, fait de l'enseignement l'un de ses grands axes programmatiques, avec la création d'une nouvelle école spécialisée dans la Jeune province et au moins une école par commune proposant des classes d'immersion. Les propositions balaient l'ensemble des politiques de logement, d'accueil de la petite enfance, de mobilité, de propreté publique (notamment l'ouverture des parcs à conteneurs 7 jours sur 7), de sécurité (le maintien des 10 zones de police sans fusion), etc. "Il s'agit d'une charpente pour les programmes qui seront défendus et complétés dans chaque commune", a indiqué André Antoine, figure de proue du cdH brabançon, aux côtés du président du cdH provincial, Benoit Thoreau. "C'est au niveau local que le cdH fait ses meilleurs résultats: plus d'un mandataire sur cinq en Brabant wallon est cdH". Ces axes sont le fruit d'un travail initié depuis 2014 avec la réalisation d'une étude sur les attentes des habitants de la province, une consultation des acteurs locaux, et la réalisation d'un almanach des communes compilant une série de statistiques et de chiffres. Au niveau provincial, le cdH est dans l'opposition, le collège étant dirigé par une coalition MR-PS. (Belga)
© 2017 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.