Menace terroriste - Recul de l'islamisme radical mais record de victimes dans l'OCDE

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le nombre total de décès dus au terrorisme a chuté de 13% en 2016 par rapport à l'année précédente, indique le Global Terrorism Index de l'Institute for Economics & Peace (IEP) diffusé mercredi. 2016 marque cependant un record en termes de nombre de victimes d'actes terroristes dans les pays de l'OCDE depuis 2001, année des attentats du 11 septembre. En 2016, 25.673 personnes sont décédées en raison d'actes terroristes dans le monde, stipule le rapport. Il s'agit d'une baisse de 22% par rapport à 2014, année lors de laquelle le terrorisme avait fait plus de 32.500 victimes. La Syrie, le Pakistan, l'Afghanistan et le Nigéria, quatre des pays les plus frappés par le terrorisme, enregistrent une baisse de 33% des décès. Au Nigéria, les exactions du groupe Boko Haram sont en chute libre (-80%) à la suite des opérations militaires menées par les différentes puissances de la région. A contrario, les violences perpétrées par l'Etat islamique ont connu une progression de 50% en termes de victimes. "Il s'agit de l'année la plus meurtrière avec plus de 9.000 décès, principalement en Irak", stipule le rapport. Le terrorisme a par contre particulièrement touché les pays dits occidentaux. "Si l'on exclut les attentats du 11 septembre, l'année 2016 a été la plus meurtrière de l'histoire du terrorisme dans les pays de l'OCDE depuis 1988", indique l'IEP. Pas moins de 265 morts ont ainsi été recensés dans les 35 Etats membres de l'organisation. L'IEP pointe le défi que représente la stabilité de Syrie et de l'Irak parmi les défis pour l'avenir. "Sachant que l'EI a subi d'importants revers en termes de territoire, de force militaire et de financement, il est fort probable que ses combattants endurcis le quittent et rejoignent les rangs de nouvelles entités dans d'autres zones de conflit dans le monde", précise le rapport. Une question qui est particulièrement brûlante pour les pays de l'OCDE, qui ont été quinze meurtris par le terrorisme en 2016, contre onze en 2015. (Belga)
© 2017 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.