Parlement européen: Nicolas Bay succède à Marine Le Pen à la tête du groupe europhobe ENL

Publié le à STRASBOURG (FRA)

Le Français Nicolas Bay, élu du Front national (FN), a été désigné lundi soir à Strasbourg co-président du groupe europhobe "Europe des Nations et des Libertés" (ENL) au Parlement européen, succédant à la présidente du FN Marine Le Pen qui n'est plus eurodéputée, a-t-il indiqué.M. Bay, 39 ans, co-présidera ce groupe de 40 députés européens (dont 20 issus du FN), au côté de l'autre co-président, le Néerlandais Marcel de Graaff. Nicolas Bay a été préféré par 12 des 18 députés européens du FN ayant pris part au vote. Outres les 20 élus français du FN, le groupe ENL au Parlement européen, constitué en juin 2015, regroupe six Italiens (cinq élus de la Ligue du Nord et un du Mouvement Cinq Etoiles), quatre Néerlandais du Parti de la Liberté (PVV) de Geert Wilders, quatre du FPÖ autrichien. On y compte aussi un élu du Vlaams Belang belge, deux du Congrès de la nouvelle droite (KNP) polonais, une ex-UKIP britannique, un Roumain élu sous la bannière du Parti conservateur, et un Allemand de l'AfD, le parti de la droite eurosceptique et populiste. Le vote de lundi soir était nécessaire depuis que la présidente du FN, Marine Le Pen, a quitté le Parlement européen en juin: elle a été élue à l'Assemblée nationale française, quelques semaines après son échec au second tour de la présidentielle, face à Emmanuel Macron. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.