Samsung tarderait à honorer ses actions "cashback", selon Test-Achats

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Test Achats a reçu plus de 100 plaintes de personnes n'ayant pas reçu le "cashback" promis à l'achat d'un smartphone Samsung, indique mercredi l'organisation de consommateurs. Ce phénomène a d'ailleurs connu un pic depuis la fin 2017. Le cashback est une somme remise après l'achat d'un nouveau smartphone en échange d'un ancien appareil. Ces problèmes seraient liés à la faillite de TTC, une société tierce de Samsung chargée de récupérer les anciens appareils. "Mais ce n'est pas le problème du consommateur. Il incombe à Samsung de le résoudre", clame Test-Achats. "Nous regrettons qu'un de nos partenaires ait fait faillite mais celle-ci n'est pas liée à Samsung puisque nous payons nos partenaires à l'avance. Nous avons récolté toutes les listes de notre partenaire TTC et nous allons rembourser tout le monde dans les semaines à venir", assure, de son côté, une porte-parole de Samsung Belgique. L'organisation de consommateurs invite les clients concernés par ce problème à s'inscrire via un formulaire en ligne. "Si Samsung ne propose pas de solution aux plaintes soumises, nous examinerons quelles démarches (juridiques) sont possibles pour indemniser les consommateurs", prévient-elle. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.