Stade national: un tel dossier aurait dû être géré au niveau national, selon Alexander De Croo

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Un dossier tel que celui du stade national doit être géré au niveau national, a affirmé jeudi le vice-Premier ministre Open Vld Alexander De Croo sur les ondes de Radio 1. "Ceci n'est pas un dossier bruxellois ou flamand, mais au minimum d'ampleur nationale, voire même européenne. S'il apparaît que, dans des dossiers comme le stade national, les nuisances aériennes de l'aéroport de Bruxelles ou les normes d'émission GSM, on bascule d'un problème à un autre, alors il faut voir s'il ne vaudrait pas mieux gérer tout cela au niveau national", a souligné le libéral flamand. L'Open Vld a pourtant, en la personne du ministre bruxellois du Budget Guy Vanhengel, l'un des plus ardents défenseurs du projet de stade national avorté jeudi. "J'ai parfois une opinion différente de Guy Vanhengel ; à un certain moment, il faut pouvoir trancher dans un dossier qui dépasse les intérêts d'une Région", ajoute M. De Croo, pour qui la capitale de l'Europe "a droit à une telle infrastructure". "Sur le territoire de Bruxelles ou en dehors, nous devons dépasser cette question en tant que pays". (Belga)
© 2017 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.