Tensions avec la Corée du Nord - Kim Jong-un invite Donald Trump, qui accepte de rencontrer le leader nord-coréen d'ici mai

Publié le à WASHINGTON (United States)

Donald Trump avait annoncé jeudi que la Corée du Sud, dont des émissaires sont actuellement en visite à Washington, allait effectuer en soirée (dans la nuit, heure belge) une annonce "majeure". Chung Eui-yong, conseiller national sud-coréen à la Sécurité, s'en est chargé quelques heures plus tard, annonçant que le leader nord-coréen Kim Jong-un s'est engagé à suspendre les essais nucléaires de son régime, et a également transmis une invitation au président américain. Ce dernier a accepté de rencontrer le chef du régime isolé. Dans sa déclaration à la presse, effectuée depuis Washington, Chung Eui-yong a précisé que la rencontre, historique, entre le président américain et Kim jong-un aurait lieu "d'ici mai". Il devrait être question de la dénucléarisation, piste vers laquelle le leader nord-coréen s'est engagé, selon le haut responsable sud-coréen, qui s'était rendu à Pyongyang avant de faire le voyage vers les Etats-Unis. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.