Un collectif citoyen presse les politiques de se positionner sur l'élargissement du Ring

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le collectif citoyen "Bruxsel'AIR" demande aux responsables politiques bruxellois de prendre clairement position quant à l'élargissement du Ring, auquel le gouvernement flamand a donné son feu vert. Ses membres se disent inquiets de voir ce "dossier avancer petit à petit sans véritable débat public", écrivent-ils dans une lettre adressée, vendredi, aux bourgmestres et échevins de la Mobilité en Région bruxelloise, au ministre-président Rudi Vervoort et aux ministres de l'Environnement Céline Fremault et de la Mobilité Pascal Smet. Le collectif, qui mène des actions de sensibilisation depuis plus d'un an pour une meilleure qualité de l'air dans la capitale, décrit point par point pourquoi l'élargissement du Ring lui semble en contradiction avec les plans et objectifs bruxellois de développement durable, tels que détaillés dans le plan Iris 2 Mobilité ou le récent Plan régional de développement durable (PRDD). Qu'il s'agisse de qualité de l'air, de santé, de mobilité, de changement climatique ou d'attractivité de la ville, le collectif estime qu'augmenter le flux de voitures dans Bruxelles et ses environs aura un impact néfaste sur la capitale et ses habitants. "Le transport est particulièrement responsable de la pollution de l'air; 67% des émissions d'oxydes d'azote (NOX) et des émissions de particules fines PM10 à Bruxelles proviennent de ce secteur", souligne Bruxsel'AIR, qui cite des statistiques disponibles sur le site de Bruxelles Environnement. "Rappelons également que les émissions de gaz à effet de serre du secteur du transport ont augmenté de 28,2% en Belgique depuis 1990, alors que de nombreuses analyses démontrent que notre pays doit réduire significativement ses émissions pour atteindre les objectifs climatiques (consignés dans l'Accord de Paris, NDLR). Sans oublier qu'augmenter sur une portion la capacité du Ring aura inévitablement un effet d'appel d'air et aggravera le problème de congestion de cet axe", ajoute Bruxsel'Air. Le collectif demande aux élus de se positionner pour le 20 avril au plus tard. Leurs réponses seront publiées sur le site de Bruxsel'AIR pour nourrir le débat. Le chantier d'élargissement du Ring de Bruxelles, destiné à créer des bandes supplémentaires pour séparer le trafic de transit du trafic local sur un tronçon de 20 kilomètres, doit démarrer en 2019 et durer au minimum quatre ans. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.