Démission de Joëlle Milquet

Inculpée pour avoir, soupçonne la justice, employé des membres de son cabinet pour sa campagne électorale, Joëlle Milquet a décidé de remettre son mandat de super-ministre (Enseignement et Culture) à son parti