17.000 milliards d'euros cachés dans des paradis fiscaux

Belga Publié le - Mis à jour le

Actualité

L'élite mondiale des "superriches" a caché au moins 21.000 milliards de dollars, soit 17.000 milliards d'euros, dans des paradis fiscaux, selon une étude menée par James Henry, ancien économiste en chef du bureau de consultance McKinsey et actuel collaborateur de l'association britannique "Tax Justice Network", annonce la BBC dimanche.

L'évasion fiscale au niveau mondial équivaut ainsi aux économies américaine et japonaise cumulées.

De plus, selon l'auteur de l'étude, l'estimation est assez prudente. Henry James pense que l'évasion fiscale pourrait encore être plus élevée de moitié. L'étude se fonde notamment sur des données de la Banque des règlements internationaux (BRI), du Fonds monétaire international (FMI), de la Banque mondiale et de différentes banques nationales. Les actifs financiers sont également pris en compte, à la différence des biens immobiliers et des produits de luxe, tels que les voitures ou les yachts.

L'organisation "Tax Justice Networks" lutte depuis des années contre l'évasion fiscale. "Les revenus fiscaux ainsi perdus sont immenses. Ils sont suffisamment importants pour introduire des changements majeurs dans les finances de nombreux pays", commente James Henry sur la BBC. "Mais d'un autre côté, cette étude est aussi une bonne nouvelle. Le monde dispose ainsi d'une importante réserve qui pourrait un jour résoudre certains de nos problèmes."

Publicité clickBoxBanner