ArcelorMittal: André Antoine répond à Emily Hoyos

BELGA Publié le - Mis à jour le

Actualité

Il est tout à fait prématuré de lancer un appel à l'activation du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (FEM), a répondu mardi le ministre wallon de l'Emploi, André Antoine, à Ecolo. Le FEM n'intervient en effet qu'après les licenciements et en complément de mesures, comme les cellules de reconversion, qui peuvent être prise en Wallonie à la demande des organisations syndicales.

"De tels effets d'annonce ne peuvent que perturber la nécessaire reprise de discussions entre les représentants syndicaux et la direction d'ArcelorMittal. Le ministre de l'Emploi et de la Formation prône donc, et avant tout, une reprise de la concertation entre les acteurs du dossier", a ajouté le cabinet du ministre dans un communiqué.

Un contact a toutefois été pris de manière proactive avec le Fonds en octobre 2011, dans le cadre de l'annonce de la fermeture de la phase à chaud, afin d'évaluer quelles seraient les conditions d'introduction d'une demande d'intervention financière et ce, en temps utile.

Un groupe de travail a été mis en place, sous la coordination de M. Antoine afin de constituer les dossiers qui pourraient, le cas échéant, être présentés.

Publicité clickBoxBanner