Caterpillar, le géant des engins de chantier

Publié le - Mis à jour le

Actualité

En 1890, Benjamin Holt (1849-1920), un natif de Concord, dans le New Hampshire, met au point "Old Betsy", une belle machine, qui est en fait un tracteur agricole, mais dont la particularité est de se déplacer sur des chenilles (caterpillar, en anglais) et non sur des roues. L’engin est propulsé par un moteur à vapeur d’une puissance de 60 hp (horsepower, ou "cheval-vapeur").

Voilà une bonne idée. Un tracteur circule difficilement sur ses roues, dans un terrain parfois peu résistant, quand les roues s’enfoncent trop dans le sol et ont tendance à s’enliser. Ce problème disparaît avec les chenilles, dont la largeur permet de répartir le poids de l’engin et d’éviter l’enfoncement. Mais, en contrepartie, la construction d’un tracteur "chenillé" est plus chère que celle d’un tracteur sur roues. Malgré son prix, le nouveau tracteur se vend bien, car il se révèle bien adapté aux travaux des champs, aux travaux de génie civil, également, et en 1892, Holt fonde sa société pour exploiter son invention, la Holt Manufacturing Company, à Stockton (Californie).

A cette époque, l’agriculture américaine est déjà fortement mécanisée, les machines agricoles étant animées soit par des chevaux, soit par des tracteurs motorisés. Et la société de Holt est loin d’être la seule à vendre des tracteurs. Il y a, par exemple, fondée en 1886, la société Best Agricultural Works, fondée par Daniel Best (1838-1923) à San Leandro (Californie), qui sera bientôt connue sous le nom de Best Manufacturing Company.

Le 19 décembre 1907, Benjamin Holt obtient un brevet de l’US Patent Office pour son invention du tracteur à chenilles. Ses affaires se développent bien. Au point que, l’année suivante, en 1908, il peut faire l’acquisition de la Best Manufacturing Company. Et, en 1910, Holt fait enregistrer le terme Caterpillar par l’US Patent Office. Mais il faudra attendre une quinzaine d’années pour que la Holt Manufacturing Company change de nom, en adoptant comme dénomination la marque de ses produits.

En 1925, la Caterpillar Tractor Company est fondée, remplaçant la Holt Manufacturing Co. Ce n’est plus alors que l’histoire d’une réussite aux USA d’abord, dans le reste du monde ensuite. Caterpillar améliore sans cesse ses tracteurs, développe de nouveaux engins pour les divers besoins de l’agriculture, de l’exploitation forestière, des mines, du génie civil. Tous les engins de Caterpillar ne sont d’ailleurs pas montés sur chenilles, car les roues ont aussi leurs avantages.

Caterpillar crée des filiales dans le monde, par exemple, en 1950, en Grande-Bretagne, elle crée la Caterpillar Tractor Co. Ltd. En 1956, elle met sur pied la société Caterpillar Belgium. Etc. En 1986, la Caterpillar Tractor Company devient la société Caterpillar Inc.

La croissance industrielle de Caterpillar s’est faite par la constante augmentation de ses moyens de production, obtenue soit par la création de nouvelles usines, soit par des acquisitions. En 1997, par exemple, Caterpillar achète la société Perkins, spécialiste mondial des moteurs diesel.

Il y a belle lurette que, chez Caterpillar, les moteurs à vapeur de la fin du XIXe siècle ont été remplacés par des moteurs à essence d’abord, et par des moteurs diesel, ensuite, ceux-ci ayant les caractères de robustesse, de puissance et d’économie convenant aux services lourds qui sont demandés aux engins agricoles et de génie civil.

Ces moteurs sont, contrairement aux moteurs à essence qui utilisent un carburateur, des moteurs à injection directe du combustible. L’invention a été faite en 1893 par l’ingénieur allemand Rudolf Diesel (1858-1913). La société Perkins (Perkins Engines Company Limited) avait été fondée, en 1932, par l’Anglais Frank Perkins (1889-1967), à Peterborough, sa ville natale.

Caterpillar est la plus grosse entreprise du monde dans le secteur des engins de chantier ou pour l’exploitation minière.

Publicité clickBoxBanner