Ces fraudeurs allemands qui se dénoncent au fisc

V. Van Vyve Publié le - Mis à jour le

Actualité

Des fraudeurs se dénoncent eux-mêmes au fisc. Voila un événement peu banal que rapporte le Financial Times Deutschland ce mercredi 15 août et dont Lemonde.fr se fait le relais. Les raisons de ces auto-dénonciations ne tiennent nullement d'une soudaine culpabilité mais plutôt de la peur de se faire prendre la main dans le sac.

En effet, coutumier de cette pratique, l’État régional de Rhénanie du Nord-Westphalie vient d'acquérir de nouvelles données bancaires suisses. A la publication de cette information, depuis le 15 juillet, ce sont ainsi 287 personnes qui se sont présentées aux guichets du riche État de Bade-Wurtemberg, prêtes à avouer l'évasion de leur bas de laine. Alors que l'afflux a été massif en Rhénanie du Nord.

Fraude avouée, à moitié pardonnée ? Pour peu que l'ardoise soit réglée, les repentis échappent à toute sanction.

Cela est tout bénéfice pour les caisses des Lands. Ainsi, la coalition de la majorité sociale-démocrate et verte de Rhénanie du Nord estime son gain à 3 milliards d'euros. Cette manière de faire est pourtant contraire à ce que prône le gouvernement fédéral qui juge cette méthode "illégale" et recommande des accords fiscaux entre l'Allemagne et la Suisse. Mais ces accords seraient encore loin de voir le jour.

Publicité clickBoxBanner