Chômage économique en vue chez Durobor

Belga Publié le - Mis à jour le

Actualité La mise à l'arrêt des deux anciens fours à verre va entraîner une période de chômage économique chez Durobor à Soignies où un nouveau four sera opérationnel dès janvier 2013.

Les deux fours à verre ont été arrêtés. L'un d'entre eux a subi en début de semaine une sérieuse avarie due à la vétusté qui a nécessité l'intervention des pompiers de Soignies pendant deux jours. Le four avait menacé de s'effondrer et de libérer une grande quantité de verre en fusion dans le bâtiment.

Selon le SETCa, le processus de remplacement des deux anciens fours de 60 tonnes par un nouveau d'une capacité de 110 tonnes pouvant aller jusqu'à 140 tonnes, se déroule comme prévu dans le processus de reprise de l'entreprise par le consortium H2-Decover en février 2012.

"L'installation du nouveau four a commencé et elle doit être terminée pour fin décembre 2012", a indiqué Manu Morais du SETCa-Centre. "La production de verre reprendra normalement dès le mois de janvier 2013 sur trois nouvelles lignes.

D'ici-là, l'entreprise doit passer par une période de chômage économique, la production ayant été arrêtée sur les deux anciens fours. Le personnel se concentrera d'ici janvier sur les activités de décoration des verres en stock."

Le plan d'investissements prévu chez Durobor de 2012 à 2014 est de 15 millions d'euros. Des 414 travailleurs actifs dans l'ancienne entité, 188 équivalents temps plein sont actuellement employés dans la nouvelle structure. "Des engagements doivent être envisagés dès que le nouveau four sera opérationnel, pour atteindre le nombre négocié dans le plan social de reprise de 210 équivalents temps plein, " a conclu le SETCa.

Publicité clickBoxBanner