Des tarifs plus intéressants pour les "fidèles" d'Electrabel ?

Belga Publié le - Mis à jour le

Actualité Le ministre de l'Economie, Johan Vande Lanotte (sp.a), souhaite qu'Electrabel offre un tarif plus intéressant à ses clients "fidèles". Si le plus grand producteur et fournisseur d'électricité ne le fait pas volontairement, la mesure pourrait lui être imposée, a indiqué mercredi le ministre à la VRT et au journal 'Het Laatste Nieuws'. Par clients fidèles, M. Vande Lanotte songe à des familles qui n'ont pas changé de fournisseur depuis la libéralisation du marché et qui sont encore liées à Electrabel par un contrat standard - plus coûteux. Quelque 800.000 familles (soit près d'un cinquième des ménages belges) se trouveraient dans une telle situation.

M. Vande Lanotte estime qu'Electrabel doit offrir un tarif plus avantageux à ces clients, qui ne soit par exemple pas plus élevé que la moyenne.

Le ministre compte sur le "sentiment d'honneur" de la part du fournisseur, détenu à 100% par le groupe français GDF Suez. Et sinon, le gouvernement peut imposer à Electrabel une meilleure formule. "Ce n'est pas facile, mais c'est possible", a souligné M. Vande Lanotte.

La proposition du vice-Premier ministre sp.a s'inscrit dans la discussion en cours au sein du gouvernement sur le contrôle des prix de l'énergie. Ceux-ci sont bloqués jusqu'à la fin de l'année.

De nouvelles mesures doivent être prises d'ici janvier prochain. Le gouvernement va vraisemblablement interdire aux fournisseurs de continuer à lier le prix du gaz à celui du pétrole, en hausse régulière.

"Si tous les gens choisissaient le fournisseur de gaz et d'électricité le meilleur marché, nous économiserions, nous tous les Belges, 1,5 milliard d'euros et l'inflation reculerait d'un pour cent", a fait valoir M. Vande Lanotte.

Publicité clickBoxBanner