EVS se coupe en 5 pour l'actionnaire

(Belga) Publié le - Mis à jour le

Actualité

La société liégeoise EVS a aligné hier des résultats plus que satisfaisants, et conformes aux attentes pour l'exercice 2004. La société spécialisée dans la fourniture d'équipements numériques pour les médias audiovisuels, a enregistré un résultat net courant de 16,7 millions d'euros en 2004, soit une croissance de 120 pc par rapport à 2003, a annoncé jeudi son directeur financier, Jacques Galloy. Les ventes du groupe atteignent 49,9 millions d'euros au cours de l'exercice, soit 28 pc de plus par rapport à 2003. Le cash flow net opérationnel s'élève à 18,7 millions d'euros. Le groupe dispose en outre d'une trésorerie de 24,5 millions d'euros.

EVS a annoncé qu'il proposerait au conseil d'administration de redistribuer, fin avril, 14 millions d'euros aux actionnaires. Suite à cette annonce, le cours de l'action EVS a augmenté de 6,6 pc passant à 106,7 euros en moins de vingt minutes à la bourse Euronext de Bruxelles. L'action a clôturé à 104,50 euros, en hausse de 4,40 pc. EVS tiendra une assemblée générale extraordinaire le 21 mars, au cours de laquelle il sera demandé aux actionnaires de se prononcer sur une division par cinq de l'action qui se traite actuellement au-dessus des 100 euros. Chaque ancienne action serait ainsi échangée contre cinq nouvelles à la fin du mois d'avril.

«Nous avons vécu une année fantastique, avec la confirmation du démarrage de la Télévision Haute Définition aux Etats-Unis mais aussi grâce aux succès réalisés avec nos différents produits en Europe et en Asie Pacifique», ont expliqué les administrateurs-délégués de la société, Pierre L'Hoest et Laurent Minguet.

En 2004, EVS a réorganisé son portefeuille d'activités et s'est reconcentrée sur les produits de télévision. La société a ainsi cédé son «pôle radio» Netia, mais a renforcé ses activités de cinéma numérique. Elles ont été finalisées dans la nouvelle entité «XDC SA», refinancée à hauteur de 9 millions d'euros, dont 2 millions d'euros par EVS. Un pôle de développement de premier plan pour EVS.

© La Libre Belgique 2005

Publicité clickBoxBanner