"La banque centrale néerlandaise était au courant de la situation de Fortis dès 2005"

BELGA Publié le - Mis à jour le

Actualité

Le président de la Banque centrale néerlandaise, Nout Wellink, était au courant, dès 2005, des problèmes de gestion de Fortis, écrit jeudi le quotidien néerlandais NRC Handelsblad. Le journal se base sur le livre "De Kloof", écrit par Piet Depuydt.

Selon cette dernière, les règles de bonne gestion n'étaient pas respectées par le bancassureur. Et en 2007, quand le ministère néerlandais des Finances a dû donner son feu vert à la reprise d'ABN Amro, Mme Roobeek a pointé du doigt les malversations financières à la tête du groupe.

Publicité clickBoxBanner