La BCE pourrait superviser les petites banques

afp Publié le - Mis à jour le

Actualité La Banque centrale européenne (BCE) pourrait se voir confier et la supervision des grandes banques européennes et également d'instituts plus petits comme les caisses d'épargne mais Berlin s'y refuse, selon le quotidien Handelsblatt paru vendredi.

La BCE "doit superviser à partir de 2013 toutes les banques importantes dans la zone euro", écrit le journal économique allemand. Les caisses d'épargne et les banques coopératives seraient également concernées, affirme-t-il. Il cite des sources au sein de la Commission européenne ayant lu le projet en préparation.

Cela va à l'encontre des voeux du gouvernement allemand, qui souhaite que la BCE ne surveille que les 25 plus grandes banques européennes, poursuit le journal, alors que le président français François Hollande est favorable à une supervision de "toutes les banques".

Berlin, qui exerce une forte pression pour un encadrement plus strict du secteur bancaire européen, veut dans le même temps protéger les très puissantes caisses d'épargne allemandes et les établissements mutualistes.

Ces groupes bancaires contrôlent à eux seuls près de 40% du financement des entreprises en Allemagne et près de 50% du crédit aux particuliers, selon la Bundesbank. "Je ne vois aucune nécessité de soumettre à une supervision européenne des banques qui n'ont pas une taille critique pour la stabilité du système financier européen, ni d'activités internationales", a protesté auprès de l'édition en ligne du Handelsblatt Michael Meister, numéro deux du groupe parlementaire de la CDU, le parti d'Angela Merkel.

Le parti libéral FDP, qui gouverne en coalition avec les conservateurs de la CDU, a le même discours.

La création d'une autorité unique de supervision bancaire a été actée lors du sommet européen qui a eu lieu fin juin. La Commission européenne doit présenter le 11 septembre ses propositions pour mettre sur pied un superviseur bancaire au sein de la zone euro.

L'Allemagne a exigé la création d'une telle institution avant toute initiative allant dans le sens d'une plus grande intégration du système bancaire européen, par exemple via un fonds de garantie commun des dépôts.

Publicité clickBoxBanner