La concession duty free de BSCA contestée

Belga Publié le - Mis à jour le

Actualité

La société Airest Retail, filiale du groupe italien Save, lui-même actionnaire à 27,6% de Brussels South Charleroi Airport (BSCA), a introduit une requête en annulation devant le Conseil d'Etat concernant la procédure de renouvellement du marché "Duty free" de l'aéroport, écrit jeudi L'Echo.

La filiale de Save remet en cause la concession du "duty free" de l'aéroport. Cette dernière a été octroyée à la société Belgian Sky Shop, le concessionnaire sortant qui bénéficiait d'un "droit de préférence". Ce droit de préférence permettait à Belgian Sky Shop d'emporter à nouveau le marché, sans concourir, pourvu qu'elle s'aligne sur la meilleure offre présentée. Ce qu'elle a fait, au détriment d'Airest Retail.

Du côté de la filiale de Save, on estime que tant le droit belge que le droit communautaire ont été violés dans cette procédure. Airest Retail juge en effet que BSCA s'est livré à un comportement anticoncurrentiel en coopération avec Belgian Sky Shop et abuse de sa position dominante dans la gestion de l'aéroport.

Pour ces raisons, le société réclame l'annulation de la nouvelle procédure. Et si cette annulation n'était plus possible, elle demande à être indemnisée pour tous les dommages subis.

Dans le même dossier, Airest Retail avait déjà annoncé avoir lancé une citation contre BSCA devant le tribunal de première instance de Charleroi.

Publicité clickBoxBanner